Mindset

Réussir une transformation à 180°

1. Interview de Kim Bennour

J’ai eu le grand plaisir d’interviewer récemment Kim Bennour ou le « Mindset Trainer ». 

Sa mission : « Entraîner le cerveau comme un coach sportif entraîne les muscles. »

Kim est une personne très inspirante. Après 20 ans d’une carrière dans l’industrie IT en tant que cadre dirigeant et manager, il décide de changer complètement de vie pour être libre et aligné à ses valeurs.

Aujourd’hui il accompagne des personnes qui se lancent dans une transformation à 180° de leur vie en leur apportant tout son savoir-faire et expérience dans le domaine.

Il partage ses plus précieux conseils et nous dit comment il les applique au quotidien.

C’est une petite Bible pour tous ceux qui évoluent, apprennent, doutent mais ne s’arrêtent pas au milieu du chemin.

Comme il dit « Voir chaque problème comme une opportunité !  » Tout est une question de point de vue.

Les sujets importants, abordés par Kim sont notamment :

– les 6 peurs inhérentes à tous les êtres humains

– le libre arbitre

– le focus

– le CAREM : le Calcul du Reptilien Maîtrisé

– la méthode PEC : une pensée qui va donner une émotion qui va donner un comportement

– les lois universelles immuables

– faire du copier-créer

– chaque problème est une opportunité

– la loi de Pareto 20/80

C’est une promenade à travers les méandres du cerveau, nos peurs et désirs innés d’une vie harmonieuse et épanouie. Suivez-nous dans cette exploration !

N’hésitez pas à vous abonner à ma chaîne YouTube, à me laisser un commentaire ou un like 🙂 Vous m’aiderez ainsi à la faire connaître et vous accompagner encore davantage.

2. Transcription de la vidéo

Détélina : Bonjour. Je suis Détélina Duteil, investisseuse et coach en investissement immobilier.

Aujourd’hui j’ai le plaisir d’être en compagnie de Kim Bennour.

Détélina : Bonjour Kim.

Kim : Bonjour Détélina.

Détélina : Merci d’être avec moi et de m’accorder cette interview.

Kim : Merci à toi. Merci de m’accueillir sur ta chaîne. C’est un honneur.

Détélina : On est à l’Île Maurice. Avec Kim on fait partie du même Mastermind d’entrepreneurs, infopreneurs et investisseurs. On partage et on se conseille mutuellement.

Alors Kim, je vais te laisser te présenter mais tout d’abord Kim est un grand spécialiste de la transformation à 180°. Comment on réussit une transformation aussi radicale ?

Kim, je te laisse te présenter brièvement.

Kim : Merci beaucoup Détélina. Je suis Kim Bennour – Mindset Trainer. Donc Mindset Trainer, j’entraîne le cerveau comme un coach sportif entraîne les muscles.

Je suis spécialiste du virage à 110, 120 ou 180° pour un virage maîtrisé, une transition et enfin vous amener vers la vie que vous souhaitez avoir grâce à plusieurs outils, grâce à 25 années d’expérience en management.

J’ai fait moi-même ce virage à 180°. J’ai été cadre dirigeant d’un très grand groupe international où je me suis éclaté pendant 20 ans. J’ai voyagé dans le monde entier.

J’ai rencontré les plus grands dirigeants de l’industrie digitale : les collaborateurs de Steve Jobs ou ceux de Bill Gates pour ne nommer qu’eux.

J’ai été dans le nord de la France. Et il manquait quelque chose. J’étais pas forcément aligné avec mes valeurs intrinsèques. Pourtant j’ai rencontré des personnes ultra-inspirantes.

Et j’ai eu ce courage, cette folie de faire ce virage à 180° pour me dire : « La vie ne tient qu’à un battement de cils, ça passe trop vite. Je dois profiter de l’instant présent. Qu’est-ce que je peux faire ? »

Et dans mon programme en occurence, moi je parle de sept étapes clés à ne surtout pas négliger pour un virage bien maîtrisé.

Ça va passer par cette notion de prise de décision qu’il faut acter pour se dire : « Ok, quand est-ce que je fais ça ? »

Mais avant de se dire, la mettre dans un calendrier bien précis, il y a d’autres choses qui sont encore plus importantes.

La notion de prise de responsabilité. Prise de responsabilité, c’est quoi ?

Et pour moi, battement de cil… Le CIL c’est un acronyme que j’ai transformé. C’est Contribuer à son Indépendance et à sa Liberté. Donc la contribution, l’indépendance, la liberté sont trois valeurs qui me tiennent à coeur. Je vous aide à vous trouver pour justement devenir un contributeur indépendant et libre.

Détélina : Merci Kim. Comment fait-on pour prendre une décision aussi difficile que de changer de vie ?

Kim : C’est simple.

Détélina : C’est simple ?

Kim : Et simple ne veut pas dire facile. C’est ce qu’on se dit à chaque fois avec Détélina .

Détélina : Exactement.

Kim : La décision, elle est très simple. C’est un choix. Je quitte, je quitte pas. Maintenant la décision à prendre, on l’a déjà prise intrinsèquement. C’est comment on la met dans la matière ? Comment on donne sa démission ? Comme on quitte quelqu’un qu’on n’aime plus ? Comment on part voyager à l’autre bout du monde ?

Donc, ça passe par une action concrète. Donc ça se fait pas…

Je prends toujours l’exemple de « Au revoir Président » quand on a gagné à l’Euromillion. Non c’est pas comme ça que ça se passe. C’est quelque chose qui se prépare.

J’ai l’image comme ça. Je vous montre de doigt. Je vous montre de doigt. Mais quand on montre une personne d’un doigt, il y en a trois qui sont tournés vers vous.

La prise de responsabilité c’est ça. C’est balayer devant sa porte et assumer absolument tout ce qui se passe.

La décision donc, c’est moi et moi seul. Parce qu’il y aura plein de personnes qui vont nous dire : « T’es fou, fais pas ça, parce qu’ils ont peur, parce qu’ils nous aiment, parce qu’ils sont jalouses, pour X ou Y raison.

Donc la prise de responsabilité, je vais faire très court.

La notion d’intégrité qui est très importante. Qu’on soit intègre avec soi-même.

L’intégrité c’est une définition que je résume très simplement : « Agir quand on est seul comme si le monde entier nous regardait. » Et là on est intègre !

Détélina : Parfait.

Kim : Ça c’est la deuxième chose. La troisième chose c’est de calmer son reptilien. Parce que le reptilien, l’ego va nous dire : « Non, mais c’est dangereux » parce qu’il y a 6 peurs inhérentes à tous les êtres humains qui sont des peurs qui ont été créées par l’homme.

Les deux seules peurs intrinsèques à l’être humain sont la peur de tomber et la peur du bruit.

Après, j’ai classé en six catégories la peur.

La première c’est la peur du manque affectif ou financier.

La peur de l’échec.

La peur de la réussite.

La peur du regard des autres qui m’a beaucoup freiné, qui me freine parfois encore.

La peur de la maladie.

Et la peur de la mort.

Et quand on comprend ça, on se dit juste : « Son reptilien, il faut calmer. Il n’y a pas de danger. »

Et c’est souvent dans cette décision de virage, la peur du manque financier, ne plus avoir d’argent.

Donc, plus d’argent, plus de conjoint, plus de conjoint, un divorce, être seul… et une mort sociale inconsciente qui est là.

Donc, il y a un exercice qu’un gamin de 8 ans peut faire pour calmer ça.

J’ai appelé ça le CAREM – le Calcul du Reptilien Maîtrisé. Avec un petit exercice que celui-ci. On joue avec les lois de la relativité d’Einstein et on commence à faire ce qu’on veut avec le temps et on se dit : « OK, le moment présent c’est quoi « ? Le moment présent c’est entre votre date de naissance et votre date de mort. Entre ces deux-là, vous faites ce que vous voulez et vous jouez.

Détélina : Qu’est-ce qu’on fait exactement ?

Kim :  Après il y a l’action bien sûr. Il faut passer à l’action mais une décision ce n’est pas « Oui, Non », c’est pas binaire.

Il y a vraiment tout un processus dans ce virage à 180°.

Détélina : Tout à fait. Sur mon site, tu sais Kim, je communique sur l’investissement immobilier parce que pour moi c’est une base pour se créer une vie avec un champ des possibles illimité.

Toi, tu es également un investisseur immobilier.

Kim : Oui, oui.

Détélina : Or, comment ce que tu viens de nous dire, on peut le transposer sur l’investissement, sur l’entrepreneuriat, sur toutes les peurs que les gens accumulent tout au long de leur vie sur :

« Si j’investis je vais m’endetter.

Et si je fais une erreur ?

Et si je suis ruiné ?

Et qu’est-ce qui vont dire les autres si jamais je réussis ? » Ça aussi c’est un frein.

« Je vais me démarquer de ma famille, de mes amis. »

Et puis, c’est trop de boulot. J’ai une famille je ne veux pas les mettre en danger. »

Au final, qu’est-ce que tu vas répondre à ce panorama d’excuses immense qu’on se crée chaque jour ?

Kim : Si, je vais résumer en une phrase : « Si tu restes dans ta tête, tu prends perpète. »

Détélina : Parfait !

Kim : On descend. On descend. Toutes ces peurs-là, elles sont là, c’est bien. Notre ego, on entend souvent…

La première chose que je vais dire : on a la chance nous êtres humains d’être la seule espèce vivante sur cette planète à avoir une chose que toutes les autres espèces n’ont pas : LE LIBRE ARBITRE.

Utilisez-le et abusez-en !

Il va y avoir des centaines de milliers de personnes qui vont vous donner des conseils. Moi qui suis de la génération ’98 et ancien footballeur et j’aime beaucoup ça.

Pour ceux qui connaissent, il y avait Aimé Jacquet qui était l’entraîneur de l’équipe de France quand on était champions du monde.

Il y avait 60 millions d’Aimé Jacquet à cette époque.

Détélina : C’est vrai.

Kim : Parce que tout le monde est coach, tout le monde va vous donner des conseils. C’est bien. Écoutez, prenez mais la seule personne…. il y a deux personnes que vous devez écouter.

La première personne est là où vous souhaitez être et qui est passée par là où vous êtes actuellement.

Je le répète. Vous écoutez la personne qui est là où vous souhaitez être et qui est passée par là où vous êtes actuellement.

Et la deuxième personne que vous devez écouter c’est vous-même. Ça c’est ultra-important.

Donc, première des choses, lorsque vous êtes sur ces bases-là, c’est un peu plus simple.

Et là vous allez le transposer sur l’ensemble des piliers qui vous permettent d’être libre financièrement, émotionnellement et physiquement aussi quelque part.

Mais ça passe par cette notion d’énergie, c.à.d. l’énergie pour visiter un appartement est quelque part moins importante que l’énergie qu’on va déployer pour courir 5 kilomètres, parce que là, il y a un effort physique.

Juste ça, remettez ça en perspective et habituez votre cerveau pour créer un chemin neuronal qui va devenir une habitude.

Nous sommes des êtres d’habitudes. Et je vais donner une pépite que moi j’applique au quotidien. C’est la méthode PEC. PEC c’est quoi ?

Une pensée qui va donner une émotion qui va donner un comportement.

Donc, lorsque vous dites « Je dois investir dans l’immobilier », mettez-vous un processus en place en disant « Je vais visiter un bien par semaine » ou « Je vais regarder les…. », commencez par ça, ou 2 ou 3.

Bah là, ça va être une pensée qui va se transformer en une émotion qui va consister à dire : « Je suis pas à l’aise parce que je connais pas, parce que j’ai peur, parce que ceci…

Mais vous allez vous habituer à ça et vous allez avoir un comportement qui est beaucoup plus adapté. Et vous allez avoir beaucoup plus de facilité à déceler les choses positives ou négatives d’un bien immobilier, à poser les bonnes questions à un agent immobilier, à aller voir le banquier….

Donc, habituez-vous, entraînez-vous. Comme vous faites, comme je vous dis en tant que mindset trainer : « J’entraîne le cerveau comme un coach sportif entraîne les muscles », vous faites des pompes pour muscler les pectoraux ou les bisceps.

Donc, allez pratiquer sur l’aspect neuronal pour muscler votre cerveau et qu’il s’habitue à faire quelque chose de beaucoup plus simple. C’est l’aspect énergétique.

Je ne sais pas si je suis très clair mais c’est vraiment pratiquer au quotidien pour faciliter la chose.

Détélina : Merci beaucoup Kim. Effectivement, tu nous donnes des conseils micro et macro. À la fois analyser les situations concrètes et en même temps prendre du recul, prendre de la hauteur.

En fait, tu nous donne des conseils d’investissements de long terme.

Comment tenir sur la durée, comment déceler les pépites, les outils, les signes pour qu’on passe à l’action et surtout qu’on y reste dans l’action.

J’ai des clients qui me disent : « Mais comment je fais, comment tu peux m’assurer que si demain je commence à investir ça ne va pas être une catastrophe familiale et générale.

Je dis : « Personne ne peut t’assurer ça. »

Kim : Tout à fait. Exactement.

Détélina : Personne. Mais par contre, on peut suivre un procédé, un mode d’emploi.

Quand tu achètes un nouvel appareil, il y a toujours un mode d’emploi. Il faut tout simplement désacraliser et faire des actions concrètes.

Comment faire ? Mais d’abord apprendre comment bien négocier, comment bien déceler les annonces qui méritent d’être visitées.

Comment parler aux vendeurs, comment parler aux agents immobiliers ?

Kim : Oui.

Comment se mettre à leur place ? Comment analyser s’ils sont dans l’urgence ou pas ? Comment voir s’il y a une marge de négociation ou pas ?

Qu’est-ce que tu réponds à ça ? Toi aussi, un jour tu as été débutant dans ton métier, un jour tu as été débutant dans l’investissement immobilier.

Comment tu as fait pour que ça ne soit pas une catastrophe générale ?

Kim : Alors, il y a eu une catastrophe et avec le temps j’en ris.

En fait, je vous parlais tout à l’heure d’énergie. Il y a des lois immuables, des lois universelles sur cette planète.

Et moi, ce que je fais. Je pars du principe…je suis un être ultra spirituel. Et la spiritualité c’est quoi ?

C’est tout ce que la science n’a pas prouvé !

Détélina : Oui.

Kim : Comme ça, ça permet de clore le débat. Et on n’est pas dans l’ésotérisme ou quoique ce soit.

Je crois en quelque chose de plus grand que moi. Appelez-le comme vous voulez mais il y a des énergies ultra-puissantes qui nous permettent d’accomplir des choses exceptionnelles et de nous donner accès au champ des possibles.

Ceci état dit, les lois universelles immuables sont lesquelles ?

Quand on plante une graine et qu’on l’arrose, à un moment donné, cette graine devient un arbre. D’accord.

C’est la loi de la méthode. La loi de la patience. La loi de l’équilibre. Il y a toutes ces lois.

Donc, appliquez-les. Et si on les transpose dans le milieu de… l’immobilier par exemple, parce que c’est le sujet en occurence, c’est de s’habituer à se dire : « Ok, je vais pas devenir milliardaire du jour au lendemain. Je vais appliquer un procédé qui a été éprouvé par d’autres personnes ».

Donc, je me suis renseigné auprès des personnes, comme toi, qui étaient experts dans leur domaine. Je suis allé voir ce qu’elles faisaient et je me suis approprié tout ça en activant mon libre arbitre en disant : « Ce que Détélina fait, ça j’aime bien, ça j’aime pas. Donc j’active tout ça. Ça je prends, ça je prends pas, je prends, je prends. Je me fais…

Je dis toujours aux gens : « Je vous fais entrer dans un énorme garde-manger de la connaissance mais c’est vous qui allez choisir vos ingrédients pour vous constituer l’assiette. » A la limite, je mettrais un peu de sel, un peu de poivre pour saupoudrer tout ça mais c’est vous qui faites tout ça.

Détélina : C’est une création originale. C’est un chef d’oeuvre.

Kim : Exactement.

Détélina : Et c’est toi l’artiste, c’est toi le créateur et le décisionnaire.

Effectivement, il faut prendre ce qui est à prendre des autres personnes mais c’est à vous de décider in fine. C’est pas parce que ça n’a pas fonctionné pour vous qu’il faut mettre la faute sur votre voisin, sur votre oncle qui a bien réussi etc.

Non, parce que peut-être quelque chose vous a échappé ou peut-être c’était pas pour vous, c’était pas le bon moment etc… mais il faut pas se décourager.

Comment fait-on pour se relever ?

Kim : C’est exactement ça ?  T’as ça. Et je vais juste ajouter un point qui est important à mon sens. Cherchez pas à réinventer la roue !

Je vais vous donner une anecdote. Lorsque j’étais dans l’industrie IT, j’ai rencontré le patron de Huawei, pour ceux qui connaissent. Grande industrie, grande marque chinoise qui est arrivée sur le marché européen.

Le patron de Huawei, je le rencontre à Monaco, dans le cadre du Salon Medpi. Et il nous présentait un téléphone qui était assez révolutionnaire.

Je le fais schématiquement. Et en regardant le téléphone, je lui dis, ils étaient beaucoup car il y avait tous ses associés et autres : « Mais c’est une copie d’un Samsung et d’un Apple », pour ne citer que ces deux marques.

Détélina : Oui.

Kim : Et sa réponse était absolument géniale. Il m’a dit : « Monsieur, vous savez, copier un service ou un produit, c’est du plagiat. En copier deux, c’est de la recherche. »

Et je trouve ça génial. Moi j’invite tout le monde à faire non pas du copie-coller mais du copier-créer. C.à.d., vous allez copier un peu ce qui se fait mais l’ajuster à votre propre sauce.

Alors, comment on fait ? Il faut pour ça avoir un Pourquoi important. Et là on rentre dans : « Ah le fameux Pourquoi, la fameuse mission de vie. »

On va vraiment démystifier tout ça. Le Pourquoi est très très simple.

C’est posez-vous la question…posez la question suivante : « Que disent de vous les gens qui vous apprécient ? Pourquoi est-ce qu’on vient vous voir… souvent ? Pourquoi est-ce qu’on vient vous voir régulièrement ? Pour quelque chose que vous savez faire.

À partir du moment où vous savez faire ça, c’est quelque part ceux pourquoi vous êtes fait. C’est le don unique que vous avez.

Ce don-là peut être d’être un coiffeur. Les gens vont voir le coiffeur parce que… L’éboueur nettoie. Voilà. Je pousse volontairement de manière extrême. C’est de rester coller avec ça.

Moi, mon rôle en occurence, quand je vous dis : « Je vous aide à être des contributeurs indépendants et libres. » J’ai cette capacité à vous dire les choses droit dans les yeux, que ça vous plaise ou pas.

Je vous dis pas des bullshits, je vous dis les choses… pour vous permettre un peu d’aller éveiller l’enfant intérieur et de dire : « Allez, c’est bon, boom, SDAM, j’ai qu’une vie, je vais m’éclater. »

Une fois que vous savez exactement votre objectif, vous le perdez pas de vue et là vous vous dites c’est ce qui va vous maintenir motivé à chaque seconde dès lors qu’il va y avoir un doute, un souci d’un locataire, un souci d’un refus de prêt… enfin ce qu’on a au quotidien, des choses concrètes, un dégât des eaux, un problème de copropriété, des retards dans les travaux ou autres.

OK. Pourquoi est-ce que j’ai décidé de faire ça ? Si vous restez encore une fois dans votre tête, vous prenez perpète, comme je dis.

Par contre si vous dites : « OK, j’ai ce souci-là, quelle opportunité je peux en tirer ? »

Et c’est là où vous appliquez et réécoutez cette vidéo, la méthode PEC en disant : « Quelle pensée me vient ? »

Si la pensée est négative, ça va créer une émotion négative, donc un comportement négatif.

J’ai un problème des dégâts des eaux, un problème X ou Y, quel que soit le problème. OK, quelle opportunité je peux en faire ? Tiens la pensée est positive. Donc l’émotion c’est : « Bah ça va me challenger pour pouvoir créer quelque chose, quel comportement je vais avoir ? Je vais enlever cette situation et je fais quelque chose de concret.

Donc votre fameux « Pourquoi vous faites tout ça en 1/2 heure en ligne de mire tout le temps, tout le temps, pour éviter de tomber dans les tréfonds du marasme de psychologie négative.

Détélina : Très bien, très bien. Je pense que vous assistez vraiment à un condensé de sagesse, d’expérience et de bienveillance, surtout parce que Kim est quelqu’un de très très bienveillant à part qu’il soit quelqu’un de très intelligent.

Un seul conseil Kim. Celui qui se lance aujourd’hui, quel phare, quelle lumière il doit suivre pour ne pas se perdre dans « Mais qu’est-ce que je fais : de l’investissement courte durée, location, colocation…

Kim : Yes.

Détélina : … Immeubles de rapport, saisonnier… Enfin je suis perdu. Qu’est-ce que je fais ? »

Comment fait-on ?

Kim : Un seul mot : FOCUS. Vous avez un catalogue. Détélina vous l’a dit. Elle va pouvoir vous donner, elle, un maximum d’outils. Moi, je vous en donne, d’autres personnes vont vous en donner.

Une fois que vous avez tout ça sur la table, comme tu le disais : colocation, commercial, bref, il y a tout ça.

Qu’est-ce qui vous fait vibrer à l’intérieur ? Donc, « Ah moi j’aime bien la colocation. Moi, je veux du haut rendement. Moi, je veux du luxe. Moi, je veux être milliardaire. Moi, je veux sauver le monde. Moi, je veux élever des chèvres dans le Larzac. »

Peu importe, c’est votre choix.

Vous allez avoir des experts qui vont vous donner ça et une fois qu’ils vont vous donner ça, appliquez la loi de Pareto 80/20. Vous savez que 20%… 80/20 au niveau des effets et des causes, on connaît ça.

Donc 20% des causes créent 80% des effets et inversement. Donc, ça c’est super-intéressant.

Appliquez 80% de votre temps sur ça, uniquement ça. Donc, le focus sur « la colocation c’est la colocation ».

J’aime bien dire une chose, là aussi il y a des lois immuables et universelles. Quand je mange, je mange. Quand je dors, je dors. Essayez de manger en dormant. Vous ne pouvez pas. Votre cerveau ne sait pas faire plusieurs choses à la fois contrairement à tout ce qu’on dit.

Donc, vous allez rester focus sur une seule chose. Et cette chose-là, contre vents et marais, allez au bout. À un moment, il va y avoir un point d’inflexion, c.à.d. qu’on a l’impression d’être dans un tunnel et on n’avance pas. Sachez simplement…

Je vous donne un exemple. Si vous lisez deux à trois livres par mois, vous allez acquérir plus de connaissance que 80% des gens. Juste, imaginez ça.

Le fait de passer 80% de votre temps libre, parce qu’il ne faut pas non plus que vous rentriez dans une bulle et un tunnel, vous avez votre vie perso à côté, à appliquer ce pourquoi vous avez le plus d’appétence, vous allez croître de manière exponentielle.

Donc vraiment, le point c’est focus à un moment. J’ai appuyé sur « Pause » et j’ai dit « Stop ! »

Parce qu’il y a tellement de choses qui arrivent aujourd’hui. Allez, il y a l’immobilier, il y a la bourse, il y a l’entrepreneuriat et puis il y aussi la colocation, peut-être autre chose. Wouaw, wouaw, wouaw…

Et puis finalement… je dégainais, moi, ma carte bleue à toutes les formations et j’étais complètement paumé. Je suis passé par là. A un moment j’ai dit : « Stop ! Qu’est-ce que je fais ? »

Je dois d’abord calmer mon reptilien car j’ai peur du manque financier. OK. J’investis dans l’immobilier.

J’ai investi dans l’immobilier. Je suis rentré dans un tunnel de deux ans. Pendant deux ans je me suis constitué un patrimoine de plusieurs milliers pour ne pas dire de millions d’euros.

Et là, ça m’a permis de dire « OK, c’est jouable, c’est facile. Maintenant je passe à autre chose ».

Et maintenant je suis dans ce couloir-là de l’entrepreneuriat sur le développement de ma méthode sur Internet que je vais promouvoir, que je vais partager avec le plus de personnes.

Détélina : Parfait. Excellente transition ! Kim est en train de nous préparer quelque chose d’extraordinaire.

Est-ce que tu peux nous parler un peu de tes projets Kim ? Qu’est-ce qui va sortir sous peu ?

Kim : Alors, je me suis longtemps cherché, parce que je voulais tout faire. Et aujourd’hui, en fait, il y a des choses qui reviennent et qui reviennent et qui reviennent.

Et aujourd’hui, je suis en train de créer une formation qui va s’appeler SDAM suite à un TED Talk que j’ai fait. Donc, si vous souhaitez le voir, TEDx si vous connaissez, allez sur le site de TEDx et tapez Kim Bennour, vous allez voir, c’est un Talk de 18 min. où je parle de mon expérience de vie qui consiste à dire : « SDAM » qui est une expression arabe qu’utilisait beaucoup mon défunt père qui signifie « Fonce ! » Fonce, c’est marcher mais marcher d’un pas ferme.

Je vous accompagne pour marcher d’un pas ferme au travers d’une formation et SDAM c’est l’acronyme qui consiste à dire : « Savoir Décider Avec Motivation. Savoir déléguer avec méthode. » Voilà.

Pleine de choses comme ça avec plusieurs étapes pour vous permettre de devenir un contributeur libre et indépendant. Tout simplement.

Et ça c’est la chose qui me tient le plus à coeur en une méthode, pour vous permettre de prendre le virage dans votre vie.

Détélina : Parfait ! Et comme toi et moi on est des gens engagés, c’est pour quand ? Il faut s’engager sur une date, sur une période… C’est pour quand Kim ?

Kim : Ça c’est toi. Je te laisse t’engager toi sur une date.

J’ai longtemps, je me suis longtemps mis une pression sur ces dates-là et ainsi de suite. 2019 tout simplement. Pourquoi ? Parce que, pour être congruent, je vous parle de jouer avec la loi de la relativité d’Einstein où c’est comme un accordéon.

Longtemps, je me disais : « Allez je sors ça pour telle date et telle date. »

Finalement ça met une pression sur les objectifs. C’est mon analyse et ça n’engage que moi encore une fois.

Donc sur 2019. L’approche SDAM est sur cinq critères bien précis. Il y avait mon TEDx qui était fait en janvier, ma formation, qui est en cours que je vais finaliser cette année, que je vais lancer.

Donc 2019, j’ai encore quelques mois. L’écriture d’un bouquin qui est cours, les investissements immobiliers et un séminaire. Voilà.

Détélina : Voilà en toute modestie, c’est un programme simple, efficace. Et comme vous voyez, Kim est une personne très active qui ne manque pas d’idées, qui ne manque pas d’énergie et surtout c’est une personne très inspirante.

Kim : Merci Détélina.

Détélina : Merci beaucoup Kim de m’avoir octroyé ce temps. Et on peut s’inspirer vraiment. On peut appliquer ces pépites et conseils. Ainsi, vous serez solide, vous serez sur le bon chemin et surtout, ne lâchez rien !

Kim : Un conseil, dernier pour moi, soyez authentique, c’est magique !

Détélina : Merci beaucoup.

Kim : Merci à toi.

Détélina : Encore une fois, suivez-nous, suivez Kim, suivez moi également sur les réseaux sociaux.

N’hésitez pas à télécharger mon livre « Créer un bien d’exception » sur mon site Business we like et soyez authentique, soyez vous-même et foncez ! Merci.

Kim : Merci beaucoup. Ciao.

J’espère que vous avez apprécié cette interview riche en conseils et méthodes qui peuvent nous aider à maîtriser et réussir les étapes de grande transformation dans notre vie.

A votre succès et épanouissement !

Détélina

Partager l'article
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

1 thought on “Réussir une transformation à 180°

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.