Mindset

Luxe et esthétique de vie

Parlons du luxe, sujet tabou aux aspects parfois flous.

C’est l’occasion de comprendre mieux cet univers, au croisement du rêve et de la réalité.

Depuis longtemps, j’avais envie d’écrire sur la signification du luxe et ses nombreuses facettes. Cet article développe mon point de vue personnel et sort des sentiers battus.

Le luxe est historiquement un sujet polémique qui exige un niveau social et économique élevé. L’esthétique de vie qu’il véhicule exclut le plus grand nombre. Sa cible est principalement une « elite » au pouvoir d’achat confortable. 

Le capitalisme a favorisé le développement des industries du luxe, la connaissance des beaux-arts et la promotion d’un bien-être et confort étroitement liés aux richesses matérielles. 

Qu’est-ce que le luxe à votre avis ?

L’économiste britannique Adam Smith le situe à l’opposé de la nécessité. Cependant, la notion de nécessité est subjective car on s’habitue vite au confort et on peut en faire une nécessité. 

Le luxe est-il vraiment du superflu ?

1. Définition du luxe

Tout d’abord, il se caractérise par sa beauté et exclusivité ! Il crée de l’émotion auprès du public. 

Le luxe suscite la fascination ou la frustration quand il est inaccessible. Pourquoi ?

Il est « excluant » par sa rareté et coût de fabrication. Le luxe s’adresse par définition à un cercle restreint de personnes.

Mais est-ce vraiment un style de vie réservé à une petite élite ?

Le luxe peut être interprété et vécu de plusieurs façons.

Selon Wikipedia : le luxe (lat. luxus) est le mode de vie consistant à pratiquer des dépenses somptuaires et superflues, dans le but de s’entourer d’un raffinement fastueux ou par pur goût de l’ostentation (…) Un produit de luxe désigne un produit d’une très grande qualité, raffiné, coûteux et rare (…)

La définition du dictionnaire met l’accent sur le caractère exceptionnel du luxe : coût, esthétique, fabrication, rareté. En réalité c’est une notion beaucoup plus vaste qui dépend de l’histoire, la culture et les goûts de chacun.

Certes, il y a des incontournables, mais le luxe est avant tout une histoire personnelle. Le choix de vivre entouré de dorures ou d’être libre de voyager à travers le monde est une question d’état d’esprit et d’époque.

Luxe et voyage

Pourquoi avons-nous tout intérêt à mieux comprendre les caractéristiques du luxe ?

Je crois profondément que c’est avant tout une philosophie de vie qui oeuvre pour le bien-être de l’homme et dépasse de loin les limites de la société de consommation.

Quelles sont les caractéristiques fondamentales de ce mode de vie ?

2. Ma perception du luxe

Le luxe est synonyme de :

a) Qualité

Un objet ou service de qualité satisfait les besoins du consommateur et offre un retour d’expérience très positif. En général, les produits ne se dégradent pas avec le temps, voire ils se bonifient.

Je ne peux pas m’empêcher de faire un parallèle avec l’immobilier ancien. Nos ancêtres bâtissaient de belles constructions faites pour durer et qui sont devenues avec le temps des témoins de leur savoir-faire en matière d’architecture et d’ingénierie.

En comparaison, les constructions neuves modernes qui à première vue sont agréables et fonctionnelles, n’ont pas toujours un excellent retour client après 15 ou 20 ans d’occupation.

Les programmes neufs sont souvent réalisés dans l’objectif de profits à court terme. Par conséquent, la qualité des matériaux n’est pas toujours au rendez-vous. Malheureusement on ne peut vérifier ce point qu’avec le temps, une fois devenu propriétaire d’un tel logement.

b) Longévité

La qualité rejoint la longévité. On n’a pas besoin de changer souvent de garde-robe, d’appareils électro-ménagers ou d’ameublement s’ils sont fabriqués dans les règles de l’art. Cela s‘applique aussi à l’immobilier.

Si vous achetez un logement à très bas prix, mais qu’il est dans une zone industrielle, entouré de nuisances et nécessitant des travaux fréquents d’entretien, quel va être au final votre profil ?

Les constructions de qualité sont reconnaissables car elles durent et ne se démodent pas avec le temps. Elles peuvent évoluer pour offrir plus de confort mais restent une valeur sûre en terme d’esthétique architecturale ancrée dans le long terme.

Les modes et les tendances changent mais les bâtiments et les logements construits au début du siècle dernier représentent un véritable manuel pour faire du beau et durable.

Les anciens avaient la volonté de faire des oeuvres qui traversent les siècles et témoignent de leur talent en tant qu’artisan ou de leur richesse et pouvoir en tant que propriétaire.

c) Beauté

La beauté est une notion très subjective. Il y a autant de qualificatifs de la beauté que de personnes. Mais devant certains styles ou aménagements, on est tous unanimes pour dire que c’est beau !

Beauté et luxe

Le luxe est plus synonyme de raffinement ou extravagance que de beauté.

On a l’impression qu’après des siècles de recherche et création d’objets de très haut standing, l’homme est en panne d’idées. Au lieu d’innover,  il aspire plus à surprendre, voire choquer les clients dans le but de marquer l’esprit et d’imposer une nouvelle esthétique.

Ce qui nous intéresse dans l’immobilier est la beauté intemporelle du bâti et les choix judicieux des architectes.

Le luxe d’habiter un appartement bien pensé et fonctionnel qui offre bien-être et confort est un rêve commun à beaucoup de personnes. Il est tout à fait accessible du moment où on a identifié nos priorités et besoins.

Le choix d’habiter le centre d’une grande métropole ou à la campagne nous oblige à adapter notre seuil d’exigence.

La beauté se cache tantôt dans une mosaïque sur la façade d’un vieux bâtiment, tantôt sur une terrasse fleurie en centre ville. Qu’est-ce qui est le plus attrayant pour nous ?

La beauté réside aussi bien dans les objets simples et naturels que dans des créations coûteuses et évoluées. 

Tout dépend de ce qu’on décide de voir et valoriser.

d) Rareté

Tout ce qui est rare est recherché et désiré. Pourquoi ?

La nature humaine aime l’exclusivité et la rareté. Elle est prête à payer le prix fort. Cela ne nous rend pas meilleurs que les autres, mais nous donne l’impression d’être exceptionnels, comme l’objet qu’on veut posséder.

Dans notre inconscient, on fait le transfert de la valeur perçue d’une oeuvre d’art vers nos qualités humaines. Cela nous donne de l’importance, du plaisir et caresse notre égo.

La rareté est soit réelle liée à des ressources limitées, soit inventée par l’homme dans le cadre de promotions commerciales.

Tout ce qui est rare est perçu comme précieux. Les industries du luxe ont compris depuis longtemps cette notion et les bénéfices qu’elle pouvait leur apporter. Les séries limitées en sont un parfait exemple. 

Dans le domaine de l’immobilier, les demeures exceptionnelles en matière d’architecture ou d’aménagement se vendent à des prix très élevés. Même si la clientèle est restreinte, un tel produit trouvera toujours preneur si les concepteurs ont pris en compte deux règles d’or : l’emplacement et la psychologie de leur client cible. 

e) Prix élevé

Comment vendre des biens hors norme au-dessus du prix du marché ?

La réponse est de proposer un bien rare tout en ciblant des personnes capables de faire des achats « coup de coeur ».

Pour comprendre comment créer des aménagements exceptionnels, vous pouvez lire l’article : Mes meilleures adresses pour une décoration coup de coeur. 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Créer une agence immobilière en partant de zéro

Le prix élevé des maisons de luxe comprend aussi bien le temps de conception, de construction, des matériaux de haute qualité, la garantie d’unicité mais parfois tout simplement l’emplacement.

On a tous entendu la phrase : « Avoir un pied-à-terre en face de la Tour Eiffel est un luxe ! ». On ne pose pas d’autres questions : superficie, agencement, fonctionnalité… Même 10m² en face de la Tour Eiffel, c’est déjà du luxe. C’est complètement irrationnel. Il s’agit ici d’un cas extrême où l’emplacement écrase tous les autres critères.

Une petite parenthèse concernant la notion « hors de prix » qui est tout à fait subjective.

Si vous êtes un étudiant fauché et que votre rêve serait d’acheter un sac Prada, oui, il sera hors de prix pour vous.

Mais si vous êtes perdu en plein désert et qu’un inconnu vous montre où se trouve l’oasis le plus proche, cette information vaudra bien plus que tous les sacs Prada du monde. Elle est aussi hors de prix et celui qui l’aura sauvera sa vie.

L’un est un symbole de richesse et un message à destination des autres, le deuxième est une information vitale pour vous.

f) Personnalisé

La personnalisation de toute chose introduit un service plus cher. Naturellement il demande plus d’efforts mais place également au centre de la fabrication la volonté du client.

Cela rejoint la notion de rareté et de valorisation de l’individu à travers l’objet ou la maison qu’il habite. 

Personnaliser votre maison est tout naturel. Mais si vous voulez concevoir un logement qui met en valeur la personnalité de ses futurs acquéreurs, c’est une autre affaire.

Créer une dimension unique, un caractère original peut se traduire par une mise en scène épurée avec des éléments neutres et quelques objets raffinés ou touches de couleurs vives qui captent le regard et laissent toute la place à l’expression des personnalités.

g) Porteur d’histoire

Les produits considérés « luxueux » portent une histoire.

Luxe-histoire

Cela peut être l’histoire incroyable du succès de leur créateur ou de leur invention.

Concernant l’immobilier, la valeur des lieux d’habitation est étroitement liée à la notoriété de leurs précédents occupants. Les maisons ayant appartenues à des peintres ou auteurs célèbres, des gens rentrés dans l’histoire, sont valorisées bien plus que le coût du bâti tout seul. L’aura de leurs célèbres occupants augmente leur valeur. 

Dans ce cas, on achète avant tout une histoire et une personnalité.

Cela rejoint le besoin fondamental de chacun de reconnaissance. A défaut d’être un grand inventeur, ceux qui ont les moyens peuvent se prévaloir d’habiter dans la maison d’une personnalité célèbre. Ainsi ils ont l’impression qu’une partie de la célébrité des anciens habitants glissera sur eux.

Et puis chaque demeure a ses secrets. Plus elle est ancienne, plus elle a des choses à raconter et à dévoiler.

Il est clair que tout le monde ne peut pas s’acheter la maison de Monet.

Mais ce que nous pouvons, c’est donner une identité forte à une maison récente : nom, style cohérent et harmonieux dans toutes les pièces, jardin aménagé avec quelques objets artistiques qui surprennent le regard, petits espaces thématiques tels que terrasse pour l’heure du thé,  coin à lecture, cabane pour les enfants, bureau entouré de verdure…

Pour les esprits créatifs, ce sera un régal. Il y aura tout à inventer.

h) Emotion

Le luxe vous garantit l’émotion. C’est bien cette caractéristique qui impose sa valeur élevée.

Peu de gens résistent à l’émotion. C’est une expérience forte qui nous rend plus vivants.

Les achats compulsifs des « fashion victimes » ont pour source le besoin d’émotions.

Un lieu d’habitation suscite soit le rejet soit l’admiration et la convoitise. On est rarement indifférent face une construction finie.

Imaginez un lieu où non seulement vous avez envie de vous projeter mais aussi un lieu qui vous donne énergie, inspiration et confort.

Luxe et bien-être

Les industries du luxe l’ont bien compris : l’émotion fait vendre. Or tout est bon pour créer à travers l’achat de leurs produits une expérience inoubliable. La marque Apple est l’une des meilleures dans la course à l’émotion.

Dans une maison, nous pouvons créer un univers propice au bien-être, le reste dépend de ses habitants : l’espace sera rempli de leurs émotions et personnalités.

i) Savoir-faire

Le luxe est aussi le domaine où s’exprime un savoir-faire exceptionnel. En tant que fabricant, on rentre dans le luxe lorsque l’on atteint un tel perfectionnement du produit que l’on peut imposer ses conditions : tendance, style, prix.

Dans l’immobilier, c’est plus compliqué. Si vous êtes face à un logement neuf, vous ne pouvez juger que son aspect extérieur et ses caractéristiques sur papier. La qualité ne peut se vérifier qu’après l’avoir habité. 

En revanche, si vous vous lancez dans un projet de A à Z et faites construire une maison ou un bâtiment sur un terrain, vous êtes en mesure de choisir les matériaux.

Les bâtiments anciens vieillissent souvent mieux que les constructions neuves d’aujourd’hui. Ils ont été souvent construits sur des périodes plus longues.

Il y a un dicton qui dit : « Les belles choses se font lentement ». Le connaissez-vous ?

Or, en achetant un vieux bâtiment, après une analyse sérieuse des coûts, vous pouvez bénéficier du savoir-faire des anciens, le moderniser et l’adapter à une nouvelle esthétique. Cependant le cachet de l’ancien sera toujours là : unique, porteur d’histoire, inimitable.

C’est bien plus facile de s’appuyer sur l’existant en l’adaptant à une nouvelle esthétique plutôt que de réécrire à chaque fois l’histoire en réinventant la roue.

3. Transformer chaque affaire en pépite d’or

Pourquoi en tant qu’investisseur, il est intéressant de s’inspirer des codes du luxe ? Parce que c’est le reflet de la psychologie humaine étudiée dans les moindres détails et mise à contribution pour créer une offre irrésistible !

Chacune de ses caractéristiques peut augmenter la valeur intrinsèque et perçue de nos investissements et créations.

Tout mouvement crée une dynamique qui influence notre environnement. 

Les codes du luxe sont là. Pourquoi ne pas s’en inspirer ? Certains sont difficiles à réaliser, mais d’autres restent à la portée d’un grand nombre.

Il faut démystifier ce domaine et abandonner la croyance qu’il n’est réservé qu’à une élite. Cette croyance alimente justement en partie le prix élevé des produits issus de l’industrie du luxe.

Tout dépend comment on interprète le mot « luxe ». Si on exploite ces codes, naturellement on crée un cercle vertueux :

    • notre niveau d’exigence augmente
    • on se focalise sur la qualité et la création de valeur
    • l’offre de logement est au-dessus du marché
    • on impose notre prix : rareté => émotion => prix élevé
    • grande sélectivité des affaires => rentabilité

Introduire l’éthique, l’esthétique et la vision de long terme dans les affaires ne peut qu’amplifier les bénéfices.

Créer des logements qualitatifs, fonctionnels, beaux et accessibles au plus grand nombre est un objectif louable.

Certains diront : « C’est impossible ! »

Si, c’est possible d’oeuvrer chacun à son niveau avec les mêmes objectifs en tête. Plus vous créez de l’exceptionnel, plus vous obtenez des résultats hors du commun.

4. Liberté financière et luxe

J’oeuvre depuis des années pour populariser le concept de liberté financière.

Cet engagement est dicté aussi par la prise de conscience que les gens sont piégés dans une course effrénée, dictée par les exigences du monde moderne.

On vit mieux que nos ancêtres dans beaucoup de domaines mais le prix à payer est assez élevé. On a délaissé une grande partie de notre liberté. 

Je considère que pouvoir choisir son mode de vie aujourd’hui est un luxe.

La liberté financière nous permet d’accéder au libre arbitre et de ne plus avoir peur de l’avenir.

Et si vous aviez le choix, est-ce que :

    • vous feriez le même métier
    • vous auriez les mêmes collègues
    • vous vivriez au même endroit
    • vous auriez le même entourage

Avoir le choix est un véritable luxe qui pourrait nous rendre plus généreux envers nous-même et plus éthiques envers les autres.

Ecouter ses envies, prendre du temps pour soi et ses proches, arrêter la course effrénée, cultiver la joie, vivre et créer de nouvelles expériences est un beau challenge !

Si nous y réfléchissons bien, cette manière de vivre répond aux codes du luxe : émotion, qualité, rareté, personnalisation, savoir-faire, savoir-vivre, prix élevé…

Le prix à payer est élevé pour reconquérir sa vie et sa liberté de choix, mais il en vaut la peine.

Si vous calculez ce que l’inaction ou l’abandon de toute ambition vous coûtera, au final l’addition à payer est bien plus élevée : une existence pleine de regrets et frustration.

Oui, le prix est élevé pour se distinguer de la masse comme celui des produits du luxe. Mais on peut se donner les moyens de nos ambitions.

L’essentiel est de faire un pas chaque jour dans la bonne direction. La vie qu’on sera capable de se créer en adoptant cette attitude ne connaît pas de limites. Les seules limites possibles sont dans nos têtes.

Luxe et ambition

A une époque où on vit à la vitesse de la lumière, où on doit suivre en permanence l’évolution des technologies et les besoins de l’économie, se demander : « Quels sont mes besoins et mes envies, quel est le métier que je veux exercer, quel impact auront mes actions sur mon entourage ou l’environnement ? » n’est pas si évident. Faire cette introspection demande beaucoup de courage. 

Et si nous commencions à nous respecter vraiment ! Comment ?

En appliquant à notre manière de vivre et de travailler les codes du luxe : s’écouter, personnaliser nos choix, être exigent, donner le meilleur, apprendre en permanence, s’améliorer à chaque nouveau projet, être porteur d’histoire, créer plus d’émotions et d’intensité dans chaque expérience. 

La vie est un luxe. Ne la gaspillons pas.

Être heureux dans notre monde moderne est devenu un luxe. Or, faire cet effort de rallumer les étoiles dans nos vies et nos coeurs vaudra de l’or.

C’est bien le plus grand luxe du monde qui ne coûte rien mais qui nous apportera tout !

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à à le partager autour de vous et à cliquer sur le bouton 👍 ! Vous m’aiderez ainsi à faire connaître ce blog.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Oser se créer une vie sur mesure

A votre succès et épanouissement !

Détélina

Partager l'article
  •   
  •   
  •  
  •  
  • 3
  •   
  •  
    3
    Partages

10 thoughts on “Luxe et esthétique de vie

  1. Bonsoir Détélina.
    J ai adoré cet article car en parlant du luxe tu nous amène à avoir un autre regard sur notre vie. Elle est notre propre luxe et nous devons en prendre soin. Tu nous encourage à grandir et nous développer.
    Merci de ce partage très inspirant.

    1. Merci à toi Youri d’avoir lu jusqu’au bout cet article. Mon but était de partir d’un point A et de vous amener à son opposé en prenant que le meilleur sur le chemin !!!

  2. Bonjour Détélina,
    J’ai lu votre article avec beaucoup de plaisirs, d’engouement. Grâce à vous j’ai appris que les codes du luxe pouvaient être absorbés par chacun d’entre nous, pour ensuite les faire rejaillir, imprégnés de notre personnalité. Autrement dit, que l’on a tous un aspect du luxe dans nos vie, quelque chose qui vaut de l’or. Merci à vous pour toutes vos « créations « , vous laissez entrevoir un univers tellement magique et magnifique qu’il en devient enivrant ! Bonne continuation !

    1. Un grand merci Bruno pour vos mots qui me vont droit au coeur ! Effectivement nous pouvons faire briller l’or qui est en nous et faire de notre vie un chef-d’oeuvre.
      Je suis très heureuse d’avoir pu vous transmettre une étincelle pour rallumer tout le potentiel qui est en vous !
      A bientôt !

  3. Pour avoir travaillé dans l’hôtellerie, je crois qu’effectivement, la notion de « luxe » est à double tranchant : à la fois synonyme d’excellence, d’exception, de « sur-mesure » et d’expérience unique ; mais également avec le sens plus connoté de « pour les riches », « peu accessible », « surfait », etc. Tout est question de perception et de la façon dont est amené ce luxe je crois.

  4. Merci pour cet article Dételina ! J’avoue avoir attendu tout au long de la lecture pour savoir comment tu allais amener le lecteur du thème de ton article, le luxe, jusqu’à la thématique de ton blog. 🙂 Et au chapitre 4… Bim ! Je retiendrai une phrase « La vie est un luxe. Ne la gaspillons pas » … Tellement vrai !! Merci. PS j’ai découvert ta chaine Youtube (désormais abonné) avec un gros poisson interviewé !! Olivier Roland en personne. Bravo à toi !!

  5. Je rajouterai qu’en cette période le luxe est une notion d’actualité… à tous les niveaux ! Pas forcément la notion d’argent, mais plus celle de valeur. Personnellement j’ai eu la chance de pouvoir prendre une année sabbatique pour faire le tour de l’Amérique du Sud en sac à dos… en prenant mon temps. Et bien je crois que c’était encore plus que du luxe !!🙂🙂 Merci encore

  6. Le luxe fait toujours rêver les gens et ce qui est interessant dans ton article c’est qu’il démontre que la perception du luxe peut différer selon les personnes. Comme le dit d’ailleurs Nicolas dans son précédent commentaire !

    1. Exactement Lucile ! Il ne tient qu’à nous de décider la manière dont on vit chaque expérience ! L’intensité, la qualité, l’émotion, le savoir-être nous appartiennent et peuvent mettre les bases d’un monde intérieur riche et unique qui rejaillit forcément sur notre environnement.
      Merci pour ton commentaire 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.