Investissement immobilier

Premières conséquences de la crise

        1. Faut-il avoir une boule de cristal

Il n’est pas nécessaire d’avoir une boule de cristal pour comprendre la gravité de la crise du Covid-19.

Les conséquences seront profondes et vont toucher tous les domaines de la vie. Il va falloir attendre que la crise sanitaire soit derrière nous pour juger de l’ampleur de la crise économique qui va s’installer durant des années.

Toutefois, on peut d’ores et déjà constater les premiers signes. Le chômage partiel, les impayés, les difficultés de remboursement des crédits ne font que nous alerter sur une situation qui risque de durer. 

Quelles mesures d’aide mises en place par les banques peuvent s’avérer salvatrices dans une situation aussi tendue ?

Que peut-on faire face aux impayés de nos locataires ?

Vous trouverez les réponses et des pistes de réflexion dans la vidéo.

         2. Quelle reprise des transactions

Aujourd’hui tout est à l’arrêt. Les transactions immobilières sont également gelées ou avancent au ralenti.

Les études notariales seront probablement débordées à la rentrée car elles devront terminer les dossiers en cours, gelés depuis des mois, et faire face à de nouveaux candidats à la vente qui risquent d’être nombreux.

Le crise nous fait perdre nos repères. Le cycle idéal d’achat à l’automne et de vente au printemps ne sera plus une règle absolue. 

Or, comment se comporter dans un marché où les règles classiques ne seront plus d’actualité ? Comment réussir à sortir son épingle du jeu quand les pistes sont brouillées ?

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Achat-revente : le pilier favori des rentiers

         3. Le calme après la tempête

La meilleures façon de traverser la crise c’est de devenir « plus » : une personne plus forte, plus énergique, pro-active et déterminée à mener à bon terme ses grands projets de vie.

Et si la crise était une opportunité pour grandir et devenir plus fort ?

J’espère comme vous que la fin de cette période trouble approche. Toujours est-il que personne ne peut nous garantir aujourd’hui qu’il y aura un calme après la tempête.

Cette crise sanitaire pourrait ouvrir la voie à bien d’autres : crise économique, monétaire ou encore environnementale…

La seule chose qui est sûre c’est que nous devons nous adapter à ce monde en profonde mutation. 

Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s’adaptent le mieux aux changements. Charles Darwin

N’hésitez pas à me laisser un commentaire et à partager cette vidéo à votre entourage si vous la trouver utile.

A votre succès et épanouissement.

Détélina

Partager l'article
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.